Bayar chedli artisan-calligraphe

widgeo.net
 


Regie Publicite Afrique
 

 KSOUR ESSAF-SALAKTA 
                    Liaison éternelle et complémentarité
     SALAKTA  un museé d'envergure

 

 

 




 


 


 

       Ksour Essef ou Ksour Essaf est une ville tunisienne située sur la côte du Sahel (211 kilomètres de Tunis). Le nom de la ville signifie « châteaux des faucons » en raison de la tradition locale de la chasse au faucon que l'on retrouve dans plusieurs villes comme Mahdia qui est située à 12 kilomètres de Ksour Essef.

Rattachée administrativement au gouvernorat de Mahdia, elle constitue une municipalité de 26 219 habitants dont 22 742 pour la ville elle-même.

La date de la création de la ville coïncide avec l'arrivée des Hilaliens en 1050. Même si une partie de la population est d'origine berbère, la majorité est composée d'Arabes.

Ksour Essef se divise en plusieurs quartiers comme El Baabouss, El Tafalla, Bab El Ksar ou la cité Mallaji. Elle possède plusieurs plages dont celle proche du village de Salakta.

L'économie de la ville est basée surtout sur l'agriculture, la pêche, le commerce et l'émigration. En effet, les migrants participent directement à son essor économique en y investissant (construction de maisons et installation de commerces et d'industries). Par ailleurs, un marché s'y tient tous les vendredis au centre-ville. D'autre part, dans cette région du Sahel, une partie de la population vit encore au milieu des oliviers et bénéficient depuis plusieurs années d'électricité et d'eau comme dans le zensfine, groupement de maisons familiales qui cultivent des oliviers depuis plusieurs générations.


 

Salakta est un village du Sahel tunisien situé à 5 kilomètres de Ksour Essef. Son nom est dérivé du latin Sullecthum (lieu béni) en raison de la beauté de sa plage.

Rattaché à la délégation de Ksour Essef dans le gouvernorat de Mahdia, il a une population de 3 477 habitants.

Le port de pêche a été successivement occupé par les Phéniciens, les Byzantins, les Romains puis les Arabes.

Salakta est l'un des sites historiques les plus anciens du pays. Il comporte un petit musée aménagé dans l’enceinte du site antiqueToutefois, la majorité de ce dernier se trouve sous la mer. C'est à Salakta que l'une des principales mosaïques du Musée national du Bardo est découverte.

Le village était un lieu privilégié pour les Byzantins qui l'utilisaient comme point stratégique pour leurs conquêtes. À l'époque romaine, Salakta était un important port commercial. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Français y implantaient une base militaire alors que les Allemands y créaient une base de défense.


 

Saisie automatique de vos petites annonces !

artisan calligraphe
calligraphy on glass and mirror
decoration on wood
 
Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (25 hits) thanks for your visit
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=